Le crédit à la consommation, une tendance pour 2019 ?

Afin d’accompagner leur client dans la concrétisation de certains de leurs projets tel qu’un mariage, l’achat de produits électroménagers ou encore pour partir en vacances, les banques et établissements financiers spécialisés dans les crédits proposés le crédit à la consommation. Ces crédits sont parfaits pour les personnes qui souhaitent avoir une liquidité pour réaliser un projet ne nécessitant pas d’un endettement sur plusieurs années, contrairement à un prêt immobilier.

L’année dernière le nombre de Français qui a contracté le crédit conso a augmenté contrairement aux années précédentes, et cela n’est pas sur le point de changer pour cette année. Cependant, il faut noter que le mouvement effectué par les Gilets Jaunes a alterné les résultats, réduisant le nombre de personnes ayant souscrit à ce type de prêt au cours du dernier trimestre.

Le prêt à la consommation pour acheter une voiture

En deux ans, le nombre de Français qui avait recours au crédit à la consommation avait connu une hausse de 5%. Cela fait un peu plus de 2 milliards d’euros de crédit à la consommation. A noter que les organismes prêteurs ont, a ont enregistrés près de 42,3 milliards d’euros de crédits à la consommation en cours.

Ces chiffres sont assez impressionnants, mais comparé aux chiffres au cours de ces dix dernières années, cela semble être moins important. Alors, est-ce que les Français ont contracté moins de crédit à la consommation ? Est-ce que leur pouvoir d’achat a augmenté ? Cela n’est pas le cas, la seule explication c’est l’hésitation de contracter un prêt de peur de se retrouver surendetter.

Quoiqu’il en soit, il faut noter que la principale raison qui pousse les emprunteurs à contracter un prêt à la consommation pour le financement de réparation d’une voiture. Effectivement, le prêt auto fait partie du prêt à la consommation, et la mise en place de ce dernier a augmenté le nombre de personnes qui ont contracté ce type de prêt au cours de ces dernières années.

Le formule location avec option d’achat a également booster le nombre de personnes qui ont contracté un prêt conso l’année dernière, et cette tendance ne semble pas changer pour cette année. Cette offre émanant des concessionnaires automobiles en partenariat avec les banques a donné un coup de pouce au marché.

Les sondages ont montré que 20% des crédits consos contracté dans le courant de 2018 étaient liés à cette acquisition, contrairement à 14,7% en 2017. Le prêt à la consommation lié à l’achat d’une voiture adopté, aussi bien pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Cela a engendré un recul de moins 1,2% du crédit auto classique. Ces chiffres auraient pu être plus importants, mais, suite à la vague de violences qui a embrasé l’Hexagone au cours des derniers mois a engendré un recul contrairement à la prévision. Les fêtes de fin d’année n’avaient pas été sous le signe de l’achat et de la consommation, contrairement à ce qui aurait dû se passer comme tous les ans.

Les consommateurs, les banques et les commerçants avaient été confrontés au problème sociétal que le pays à connu récemment ; permettant d’enregistré un recul contrairement à l’année dernière à la même période.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *