Que faire avec la peau grasse

Cette semaine, je voulais vous parler de la peau grasse, qui semble un sujet que nous avons tendance à éviter ou à nous abriter sous l’expression “peau mixte” car elle ne sonne pas aussi mal que “huileuse”.

Tout d’abord, il est important de déterminer si notre peau est grasse. Au toucher, la peau grasse apparaît grasse et rugueuse : l’irrégularité de la texture est donnée par la présence de pores dilatés, souvent accompagnés d’acné et/ou de vieilles cicatrices laissées par l’acné.

Comment reconnaître la peau grasse ?

Nous pouvons faire un test simple à la maison en utilisant un tissu de maquillage propre ou un tissu (soie ou coton) sur le visage, et l’appliquer sur une zone où les glandes sébacées semblent plus nombreuses. Si après l’avoir enlevé de la peau, le matériau a des traces humides et graisseuses, vous pouvez en fait dire que vous avez la peau grasse.

Cependant, il est important de se rappeler que la peau grasse affecte tout le visage des personnes atteintes. Si, par contre, la peau n’est grasse que sur certaines zones du visage (comme le front, le nez et le menton, la zone dite “T”), alors que les autres zones (pommettes, mâchoire, etc.) sont caractérisées comme particulièrement sèches, alors votre peau sera classée comme mixte/combinée.

Pourquoi cela se produit-il ?

L’origine des peaux grasses est une fonctionnalité renforcée des glandes sébacées situées dans le derme profond : c’est l’excès de sébum concentré dans les couches superficielles de l’épiderme qui donne à la peau un aspect terne, gras et malsain. Cette condition, déjà problématique en soi, peut même s’aggraver en cas de régime alimentaire déséquilibré (tant en quantité qu’en qualité), de médicaments, de détergents agressifs ou lorsque l’on utilise des produits de soin qui ne sont pas adaptés à son type de peau.

Que peut-on faire pour l’améliorer ?

Nettoyer la peau en douceur. Comme vous pouvez facilement le deviner, la peau grasse a besoin d’être nettoyée en profondeur. Ce que tout le monde ne sait pas, en revanche, c’est que pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser uniquement des détergents délicats, de manière à ne pas attaquer ou irriter inutilement la peau, car cela aurait des conséquences contre-productives. Les meilleurs résultats que j’ai vus sont avec des laits et crèmes nettoyants ou de l’eau micellaire sans détergents comme toute la gamme de produit de chez huiles-baumes.fr.

Éliminer les bactéries. Si la peau, en plus d’être grasse, a des boutons ou de l’acné, le conseil le plus approprié est d’utiliser des détergents spéciaux à activité bactéricide (les antioxydants naturels sont un must dans ces formules).

Purifie et normalise la production de sébum. Compte tenu des caractéristiques des peaux grasses et de la tendance à manifester des points noirs et de l’acné, l’utilisation de traitements à action purifiante et sébo-normalisante peut être utile. J’aime l’extrait d’épilobium. La fleur contient d’énormes quantités d’oenotheine B, qui est un polyphénol capable de réduire la quantité excessive de sébum. Pour cela, les masques en argile sont également très efficaces.

Remèdes naturels. Les lotions à base d’huiles essentielles sont très adaptées pour améliorer l’apparence d’une peau grasse : mes préférées sont la sauge, la lavande, le romarin, l’eucalyptus, la bergamote, le cyprès, le théier, la menthe. Ils ont de puissantes propriétés antiseptiques et astringentes. Toutefois, il est recommandé de ne pas dépasser l’application de ces produits et d’éviter les produits de bricolage.

Choisir le bon soin de la peau. Il est important de choisir le cosmétique le plus approprié à votre type de peau. Une crème pour peaux grasses doit combattre la surproduction de sébum, hydrater en profondeur, combattre la prolifération bactérienne et favoriser la fermeture des pores.

Utilisez un écran solaire. Avant l’exposition au soleil, il est toujours recommandé d’appliquer une généreuse couche de protection solaire. En effet, la peau réagit aux rayons UV en augmentant son épaisseur, ce qui facilite la formation de points noirs (taches blanches / noires).

Ce que vous ne devez pas faire

Pour attaquer la peau. Une peau grasse ne doit pas être suralimentée, mais aussi ne pas être attaquée par des produits de soin trop irritants. De nombreux savons commerciaux conçus pour traiter ce type de peau finissent par dessécher la peau et il est bien étudié que les glandes sébacées y réagissent en augmentant la production de sébum (effet rebond typique). Il est donc préférable de se concentrer sur des produits spécifiques pour les peaux grasses, qui ont généralement un pH relativement faible (4,5-5,5).

Effectuer des lavages trop fréquents. Pour éviter d’aggraver l’apparence de la peau, il est conseillé d’éviter les lavages trop fréquents (pas plus de 2-3 fois par jour).

Il est bien connu, en effet, que des lavages trop fréquents – ainsi que le nettoyage agressif mentionné ci-dessus – diminuent les composants lipidiques du film hydrolipidique qui protège la peau. En raison de ce phénomène, les glandes sébacées réagissent donc en augmentant la production de sébum, ce qui entraîne une détérioration inévitable du tableau clinique des peaux grasses.

Cela dit, ne pas laver la peau du tout est aussi mauvais.

Utiliser les produits sans rinçage. Les peaux grasses (ainsi que les peaux mixtes) n’aiment pas ce qu’on appelle les “nettoyants sans rinçage” : en effet, la persistance prolongée de ces substances sur la peau aggrave le trouble car elles obstruent les follicules.

Les polluants ont tendance à adhérer aux couches superficielles de l’épiderme, ils les rendent plus huileuses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *