Que fait un scientifique légiste?

Des experts légistes examinent les preuves sous différents angles pour aider les responsables de l’application de la loi, la justice, à résoudre leurs crimes, exonérant parfois des suspects innocents. Certains scientifiques peuvent être impliqués dans l’analyse des cadavres tandis que d’autres passent leurs journées à examiner des fluides corporels ou des fibres à travers des microscopes. Vous y apprendrez trois membres d’une équipe de juricomptables et leur formation pour les postes qu’ils occupent.

Aperçu de carrière

Beaucoup de gens pensent que les sciences judiciaires ne sont utilisées que dans les enquêtes pour meurtre seulement. En fait, la criminalistique est utilisée pour résoudre des crimes tels que l’extorsion de fonds, le viol, les menaces criminelles et même dans les agressions sexuelles. Les scientifiques légistes utilisent leur expertise et leur connaissance de la technologie dans leur recherche de la vérité, afin que leurs conclusions soient en accord ou non avec des preuves indirectes.

Devoirs et responsabilités

Certains scientifiques judiciaires effectuent un large éventail de travaux de laboratoire. D’autres spécialistes des sciences judiciaires se spécialisent dans certains aspects des crimes. Tous les scientifiques légistes ont besoin de quelques compétences requises. Un expert en criminalistique doit avoir de bonnes compétences en communication pour rédiger des rapports qui seront lus par d’autres scientifiques. Un bon nombre de ces scientifiques sont appelés à témoigner devant un tribunal et ont besoin de bonnes aptitudes pour parler en public.

Toxicologues légistes

Ces scientifiques examinent les tissus et les liquides biologiques afin de détecter les niveaux d’alcool, la consommation de drogues et des substances toxiques. Lorsqu’ils participent aux enquêtes de l’examen médical des cadavres, ils collaborent avec les coroners et les médecins légistes pour déterminer si des substances toxiques ont été à l’origine du décès. Parmi les médecins légistes les plus réputés en France, on peut citer : la bordelaise Sophie Gromb-Monnoyeur. Ces scientifiques peuvent également tester les sportifs pour rechercher des drogues améliorant la performance.

Chimistes légistes

L’examen des traces est effectué par des chimistes légistes. Ces scientifiques ont besoin d’une formation approfondie en sciences biologiques et matérielles et ont souvent une formation dans certains domaines de spécialisation en criminalistique, tels que la toxicologie. Ils appliquent la physique pour déchiffrer les schémas de projections de sang. Ces scientifiques se rapprochent le plus de la représentation des scientifiques légistes que vous voyez dans les programmes d’enquête sur les scènes de crime de télévision.

Médecins légistes et coroners

Ces scientifiques médicaux sont également connus comme enquêteurs sur la mort. Dans certains cas, ils sont obligés d’accéder sur les lieux du crime et de déclarer la victime morte avant que le corps ne puisse être enlevé pour complément d’enquête.

Les médecins légistes et les coroners procèdent à des autopsies pour déterminer le moment et la cause du décès. Ils recueillent également des preuves à envoyer à d’autres membres de l’équipe médico-légale.

Formation et éducation

En fonction de la branche de la criminalistique dans laquelle vous souhaitez vous spécialiser, vous pouvez envisager différentes voies de formation. Certains scientifiques commencent par un baccalauréat en chimie ou en toxicologie, puis poursuivent des études en médecine légale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *