Nos conseils pour choisir votre caisse enregistreuse

Depuis le 1er janvier 2018, les commerçants soumis à la TVA ont l’obligation de se doter d’un système d’enregistrement des transactions répondant à certaines normes fixées législativement. En effet, la loi de finances visant à lutter contre la fraude à la TVA et les dissimulations de recettes a instauré l’obligation de se munir d’un dispositif infalsifiable. Pour répondre à cette exigence et être en conformité avec la loi, les commerçants se sont donc tournés vers les caisses enregistreuses, mais ces dernières se sont révélées être bien plus que de simples outils imposés. Elles offrent en effet de nombreux atouts que les gérants et propriétaires ont su apprécier au point de devenir de véritables alliées dans la gestion des commerces au quotidien.

Une caisse enregistreuse aux normes

Si disposer d’une caisse enregistreuse est devenu indispensable pour la plupart des commerces pour répondre aux attentes de l’administration fiscale, encore faut-il qu’elle soit aux normes admises par celle-ci. Ainsi, pour être conformes à ce que prescrit la loi, le dispositif d’encaissement et donc la caisse enregistreuse et son logiciel doivent répondre à plusieurs critères. Tout d’abord, le système choisi doit être inaltérable c’est-à-dire qu’il doit permettre d’enregistrer toutes les données des transactions et ne pas autoriser leur modification sans qu’elles ne soient enregistrées. De plus, le système doit être sécurisé, c’est-à-dire qu’il doit garantir que la restitution des données préalablement enregistrées se fera sans risque d’altération et donc qu’elles seront parfaitement identiques à celles d’origine. Enfin, le dispositif doit permettre la conservation et l’archivage des données pour une durée minimale de 6 ans. Pour s’assurer de disposer d’un système d’encaissement conforme à la loi, il est recommandé de demander à son fournisseur l’attestation de certification de l’appareil et du logiciel.

Caisse tactile : un atout pour la gestion de votre commerce

Au-delà de la nécessaire mise en conformité avec les exigences légales afin d’éviter les sanctions (notamment financières pouvant s’élever à 7500 euros), les caisses enregistreuses sont de véritables alliées pour la gestion quotidienne d’un commerce. En effet, l’enregistrement obligatoire de l’ensemble des données, à savoir type de transaction, moyen de paiement, date et heure, montant de la transaction, peut être utilisé pour la tenue de la comptabilité de l’entreprise la facilitant même grandement. Par ailleurs, la plupart des caisses enregistreuses sont dotées de logiciels de gestion très performants avec de nombreuses fonctionnalités parmi lesquelles la gestion de stocks est l’une des plus appréciées. En effet, cette fonctionnalité permet de tenir les stocks à jour en permanence et d’éviter ainsi les pénuries de certains produits grâce par exemple à des alertes lorsque les stocks s’amoindrissent permettant aux gestionnaires d’anticiper et de prévoir les commandes aux fournisseurs au mieux. Dernier point largement en faveur des caisses enregistreuses : leur grande facilité d’utilisation qui permet une prise en main rapide et aisée par les utilisateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *